Le ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières , Ghazi Chaouachi s’est engagé jeudi 12 mars 2020, à rendre publics les rapports de contrôle, dans le cadre de respect du droit d’accès à l’information et en application du principe de la transparence et de la bonne gouvernance.

Le ministre a souligné, lors de sa réunion avec les membres de l’Instance de contrôle général des domaines de l’Etat et des affaires foncières, l’importance de l’investissement dans les instances du contrôle de l’Etat, chargées de la lutte contre la corruption et de la consécration de la primauté de la loi. Il a souligné l’impératif de renforcer les moyens matériels et humains mis à la disposition de ces instances pour la réalisation des missions de contrôle pointues et la détection des défaillances et des dégâts qui pourraient toucher les établissements de l’Etat à tous les niveaux. Chaouachi a souligné la possibilité d’avoir recours à certains experts, notamment pour les missions de contrôle nécessitant des audits techniques pour que le rapport soit transparent, global touchant tous les aspects y compris ceux qui ne relèvent pas des prérogatives du contrôleur. Il s’agit également de renforcer les missions du contrôle à l’intérieur des régions, en dépit du manque des moyens. Chaouachi s’est engagé à établir des partenariats avec les organisations internationales non gouvernementales, notamment dans les domaines de la formation nécessaire au contrôleurs et à fournir les moyens logistiques nécessaires.