Lors d’une visite de travail qu’il a récemment effectuée aux marchés de Tazarka, Menzel Temime et Nabeul, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Hédi Mekni,

indique que plusieurs infractions ont été relevées dans la régions. Les légumes et les fruits sont disponibles en quantités suffisantes, a affirmé le ministre, précisant que les prix sont en hausse au niveau de la vente au détail, d’où l’importance d’intensifier les efforts de contrôle des circuits de distribution pour fournir des produits à des prix acceptables. Mekni a souligné l’importance de réduire les circuits de distribution et le nombre d’intervenants et intermédiaires qui contribuent à la hausse des prix. Cette visite s’inscrit dans le cadre des opérations de contrôle continu qui se poursuivront en vue de maîtriser les prix, a-t-il précisé, en marge de la réunion de la commission régionale de suivi de l’évolution des prix, de la régularité d’approvisionnement et du commerce parallèle, tenue mardi au siège du gouvernorat de Nabeul. Pour le ministre, le rôle de son département consiste à intervenir en matière de gestion des terres agricoles domaniales, des fermes domaniales, des sociétés de mise en valeur et des lotissements techniques. L’action doit se focaliser sur la maîtrise du contrôle, la bonne exploitation des fermes en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, aux fins d’améliorer la production qui a un impact direct sur les prix.

Source : WMC avec TAP